accord
ere132    


 
Les projets du Créneau
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Innovation

Optimisation des paramètres d’opération du procédé de thermocompression

La thermocompression consiste à densifier le bois sous l’effet de la chaleur, de la vapeur et de la pression, cela permet d'augmenter la masse volumique du bois et de favoriser l’obtention d’un matériel stable dimension-nellement en limitant le retour viscoélastique (« springback »). Il se distingue par rapport aux autres procédés de durcissement par son faible coût d’opération, l'absence de produits chimiques et par l’attribution d’une couleur exotique aux bois traités.
Les bois de faible densité thermocompressés peuvent posséder une dureté équivalente ou supérieure à celle des bois durs. Les produits finis en bois ainsi traités répondent à un marché plus large par l’apport ou l’amélioration de plusieurs propriétés du bois (stabilité dimensionnelle, propriétés mécaniques, durabilité naturelle) et permet de développer de nouvelles applications à valeur ajoutée pour des essences sous-utilisées (recouvrement de plancher, dessus de meubles) ce qui répond à la demande croissante pour des produits à base de bois pour le marché de l’écoconstruction. L’objectif principal de cette étude consiste à établir les paramètres opératoires du procédé de thermocompression pour favoriser l’utilisation et la mise en valeur d’essences sous-utilisées que l’on retrouve dans la région du Bas-Saint-Laurent.
Optimisation des paramètres d’opération du procédé de thermocompression

Catégorie : Innovation

État du projet : complété

Optimisation des paramètres d’opération du procédé de traitement thermique de torréfaction aux bioesters

L’objectif principal de l'étude était de favoriser l’utilisation et la mise en valeur d’essences sous-utilisées que l’on trouve dans la région du Bas-Saint-Laurent, et ce, en optimisant le procédé de traitement thermique de torréfaction aux bioesters à l’aide du prototype à l’échelle de laboratoire développé récemment au SEREX.

Objectifs spécifiques dans le cadre de cette étude :

-
Réaliser des essais de traitement thermique de torréfaction aux bioesters dans l’unité pilote sur des échantillons de bois de peuplier faux-tremble et de pin gris de dimensions couramment utilisées dans l’industrie du bois;

- Caractériser les propriétés des bois traités en termes de stabilité dimensionnelle, de résistance mécanique, de couleur et de résistance aux attaques fongiques;

- Caractériser les bioesters après les traitements pour quantifier leur dégradation;

- Concevoir et développer l’essai de durabilité des bois torréfiés aux bioesters.

Optimisation des paramètres d’opération du procédé de traitement thermique de torréfaction aux bioesters

Catégorie : Innovation

État du projet : complété

Mécanisation et automatisation des postes de travail dans les entreprises manufacturières

Dans le but d'améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises manufacturières, la Corporation de Soutien au Développement Technologique des PME (CSDT-PME) a mis sur pied un programme afin d’identifier et de réaliser des projets de mécanisation et d’auto-matisation dans trois (3) entreprises du périmètre du Créneau Écoconstruction.

Objectifs :

- Démontrer les avantages, les gains de productivité et les possibilités qu'offrent les différents systèmes de mécanisation ou l'automatisation;
- Déterminer les processus dans l'entreprise pouvant bénéficier de mécanisation ou d'automatisation;
Préparer et planifier un projet de mécanisation ou d’automatisation;
- Évaluer le coût et la rentabilité de mécanisation ou d'automatisation de différentes tâches;
- Sélectionner un fournisseur ou un équipementier pour un projet de mécanisation ou d’automatisation à partir des critères établis.
Mécanisation et automatisation des postes de travail dans les entreprises manufacturières

Catégorie : Innovation

État du projet : complété

Fabrication d'isolants en vrac à base de fibre de bois dans le Bas-Saint-Laurent

Au cours d'une mission exploratoire en Europe en mars 2012 organisée par le Créneau écoconstruction, les participants ont constaté la progression et la diversification des produits isolants à base de fibre de bois, particulièrement l'utilisation grandissante de fibres de bois en vrac. L’objectif principal de cette étude est de faire la démonstration du potentiel d'utilisation de copeaux d'essences résineuses dans la fabrication d'isolants en vrac à base de fibre de bois.
À notre connaissance, il n'y a aucun exemple moderne d'utilisation de fibre de bois comme matériel isolant en vrac en Amérique du Nord (mis à part l'utilisation ancestrale de la sciure comme isolant dans les murs). De plus, il n'existe aucune information concernant le potentiel des essences régionales du Bas-Saint-Laurent pour la fabrication et l'utilisation d'isolants en vrac. Plusieurs questions demeurent sans réponses dont le procédé de défibrage et son influence sur les caractéristiques de la fibre produites, les traitements pour améliorer la résistance au feu et la pourriture, et finalement, la méthode de mise en œuvre pour différentes applications (maisons modulaires, murs préfabriqués, construction et rénovation sur le site). La présente étude vise donc à faire la démonstration technique de l'utilisation d'essences régionales dans la fabrication et l'utilisation d'isolants en vrac. 5 entreprises de la région sont partenaires pour ce projet.
Fabrication d'isolants en vrac à base de fibre de bois dans le Bas-Saint-Laurent

Catégorie : Innovation

État du projet : complété