creneau-ecoconstruction.jpg

Portraits de membres

 

Espace-bois, artisans du bois  

29 novembre 2017

Vous entrez chez Espace-Bois, au Kamouraska. Où que vous regardiez, un projet est en cours. Meubles sur mesure, produits de finition, idées de rénovation… Toute cette activité, ce travail de création et de fabrication de produits en bois contraste avec une chose essentielle pour ces artisans : la permanence de la matière bois.

Vous saviez que le bois peut être récupéré et réutilisé. Mais vous découvrez que cette matière peut être littéralement transformée. Sa forme peut l’être, de sorte que du bois de grange récupéré peut entrer dans la composition de votre bibliothèque ou de votre tête de lit. La texture, la couleur et les propriétés du bois peuvent aussi être transformées à l’aide de la technique japonaise du bois brûlé, appelée shou sugi ban

C’est en cherchant constamment à distinguer leurs produits et à créer la surprise par la créativité de leur équipe que Vincent Bouchard et Guillaume G.-Ouellet développent une entreprise axée sur la réalisation de projets sur mesure. Chaque réalisation met en valeur le patrimoine matériel régional (bois et métal) et le savoir-faire d’artisans et de designers, tout en respectant l’un des principes de l’écoconstruction, la récupération des matériaux et leur réutilisation sous différentes formes. Dans nos projets de création, nous utilisons autant le bois massif du Québec que le bois récupéré ou le bois brûlé, explique Vincent Bouchard.

Espace-bois est établi au Kamouraska depuis 2014. L’histoire de l’entreprise repose sur Vincent Bouchard et Guillaume G.-Ouellet, copropriétaires, deux entrepreneurs curieux de nature et autodidactes. Ça a commencé dans nos maisons, chez nous… On a déconstruit une vieille grange pour récupérer le bois. On travaillait dehors pour ne pas faire de poussière! Après, on a loué un petit atelier. Le bois de grange arrivait tout mouillé alors on le faisait sécher à côté du poêle à bois! Ensuite on a acheté notre bâtisse – il y avait du bois dedans, du bois d’allées de quilles, ce qui a été notre levier de financement. Dans notre atelier, 8 ébénistes travaillent maintenant à temps plein, ajoute Vincent Bouchard.

Espace-Bois mise sur le Web pour se faire connaître. Une personne travaille notre image une trentaine d’heures par semaine. Ça fonctionne parce que nos ventes passent presque à 100% par Internet : notre image est extrêmement importante, estime M. Bouchard. Espace-bois ne possède pas d’autre salle de montre physique que son atelier et ne recourt à aucun distributeur pour ses produits. Sa notoriété vient de sa présence en ligne et ses clients peuvent s’inspirer des réalisations de l’entreprise grâce à une galerie de photos bien étayée.

Pour vous inspirer: espace-bois.ca

cuisine espace bois plan3d 








Inscrivez-vous
à notre infolettre