creneau-ecoconstruction-2.jpg

Portraits de membres

Camille Therrien-Tremblay, fondatrice de CAMM Construction d'abris et de micromaisons : la grande ambassadrice de la micromaison

À Saint-Léandre, dans La Matanie, se trouve une nouvelle entreprise offrant une gamme de minimaisons ou microhabitations, en vente ou en location, à une clientèle diversifiée de particuliers, de commerces et d’industries. Camille Therrien-Tremblay a fondé CAMM Construction d’abris et de micromaisons en 2019, tout près de la scierie l’Ancèdre, son fournisseur de cèdre blanc local, le bois de structure et de finition dont sont construits tous ses modèles de microhabitations : hébergement touristique, abris divers, boutiques extérieures, cabines de travailleurs, chalets, camps de chasse, notamment.

Toutes les microhabitations produites dans l’atelier de CAMM Construction d’abris et de micromaisons sont construites selon une coquille de base standard, avec une assise en acier, une structure en bois de cèdre blanc, une isolation en polyuréthane giclé Airmétic Soya (un produit du Québec intégrant des plastiques recyclés et de l’huile de soya), une finition de clin en cèdre et une toiture en tôle.

« Ce qui change selon les besoins du client, cest la fenestration, laménagement et le degré de finition. Nous pouvons livrer clé en mains ou seulement la coquille. Chaque projet est unique et nous conseillons le client en fonction de lutilisation quil souhaite faire de sa micromaison », explique Camille Therrien-Tremblay.

Après avoir mené carrière comme régisseuse de plateaux extérieurs à son propre compte dans l’industrie de la télévision et du cinéma, Camille Therrien-Tremblay a le désir de revenir s’installer au Bas-Saint-Laurent, où sont ses racines. Elle y construit sa propre minimaison et c’est à ce moment que le déclic se fait.

« J'ai trouvé ça génial, jai tout de suite eu le goût den construire une autre! Javais déjà des visées entrepreneuriales alors que je travaillais comme gestionnaire de projets au Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) affilié au Cégep de Matane. Je cherchais un domaine dactivité qui me correspondrait pour lancer mon entreprise, qui me permettrait de me développer », a raconté l’entrepreneuse récipiendaire d’une bourse d’honneur en soutien aux entrepreneurs du ministère de l’Économie et de l’Innovation en 2020.

Camille Therrien-Tremblay souhaite d’ailleurs que son entreprise reste à échelle humaine. « Lentreprise a 5 employés. Et je considère que, sans eux, je ne pourrais pas faire ce que je fais. Pour nous, cest précieux de conserver une PME à échelle humaine. Elle évolue dans son milieu dorigine et contribue à l’économie locale où elle grandit. Nous avons une chaîne dapprovisionnement courte, ce qui est avantageux pour la prévisibilité et pour le contrôle de la qualité, » ajoute-t-elle.

Le marché des micromaisons s’agrandit au Québec. En 2019, une douzaine de municipalités accordaient des permis de construction de micromaisons dans des quartiers spécifiques. En 2021, 45 d’entre elles ont adapté leur réglementation pour permettre ce type de projet de construction. « Les citoyens font des demandes, leur vision du logement évolue, et les municipalités sadaptent », d’après l’entrepreneuse.

Pour tout savoir sur CAMM Construction d’abris et de micromaisons, on consulte son site Web au cammconstruction.ca et pour en apprendre plus sur ce type d’habitation, on se réfère au Mouvement québécois des mini-maisons.

 

Camille Therrien Tremblay

Camille Therrien-Tremblay, fondatrice de CAMM Construction d'abris et de micromaisons, à Saint-Léandre, dans La Matanie.

 

Inscrivez-vous
à notre infolettre pour recevoir des nouvelles du Créneau et du Fonds Écoleader - Bas-Saint-Laurent!